VIE DE FREELANCE : RETOUR SUR MA 1ÈRE ANNÉE !

09/23/2019

On y est !

Il y a un an, je lançais mon 1er projet en tant que freelance : The Saltyyy Agency. Je vous partage aujourd’hui à N+1 ce qui a marché, ce qui a moins marché, et pour finir : mes prochains objectifs ! 

Retour sur  l’expérience de cette année riche en travail et en rencontres… 🙂 

// CE QUI A MARCHÉ 

Le bouche à oreille

J’y reviendrai sans doute souvent, mais pour moi je suis convaincue que c’est vraiment ça qui m’a aidé à bien me lancer et à développer un bon réseau. Ce qui me fait le plus plaisir là dedans, c’est que ça traduit le fait que mes clients sont contents du travail que nous faisions ensemble, qu’ils n’hésitaient pas à en parler autour d’eux, à me recommander, et ça, ça vaut tout l’or du monde pour moi !! Merci à vous d’avoir participé activement à mon lancement et à mon entrée officielle dans le monde de l’auto-entrepreunariat 🙂

Sortir de ma zone de confort 

Ehhhh oui ! Sortir de sa zone de confort est -LA- chose à faire si on veut évoluer et se dépasser. Je ne sais pas si c’est le sport que je pratique depuis mon enfance qui m’a donné le goût de l’effort, du dépassement de soi et de l’apprentissage de ses erreurs pour les transformer en réussite, mais pour moi cette année a parfois été un beau parcours du combattant et je suis fière d’avoir franchi la ligne d’arrivée haha ! 

J’ai dû apprendre beaucoup, beaucoup de choses sur le tas, car que ce soit en graphisme, en communication ou en stratégie digitale, il y a toujours des choses à apprendre, à renouveler etc… donc il ne faut pas avoir peur de ne pas savoir, et de se bouger pour y arriver !! 

Regarder des tutos, passer par 1000 chemins pour enfin trouver une solution, lire des articles de blogs d’autres freelances français ou étrangers spécialisés dans les mêmes domaines d’activités que moi… tout ceci dans un même but : y arriver, et ne rien lâcher avant que mes clients soient 100% satisfaits du projet final 🙂 

S’appliquer sur la présentation finale du projet lors de sa livraison

En parlant d’ailleurs de projet final, parlons de sa livraison elle-même ! Au début, j’envoyais simplement les fichiers dans leur totalité, sans plus chercher que ça à vraiment soigner la présentation. ERREUR DE DÉBUTANT haha. 

Quelques mois plus tard, j’ai pris le temps d’aboutir CHACUN de mes projets en leur accordant une réelle présentation sous forme de fichier PDF de plusieurs pages, avec sommaire, description détaillée du projet, visuels complets, mockup etc.. afin que mes clients puissent vraiment se projeter et découvrir page à page leur projet, et surtout, d’être hyper professionnelle et carrée ! 

Rester moi-même 

Comme je le dis souvent à l’une de mes clientes qui a lancé depuis peu son propre restaurant vegan, bio et sans gluten : « les gens s’attachent d’abord à la personne derrière le projet, avant le projet lui-même » 🙂 

Depuis le début que j’exerce, je tiens vraiment à cette relation de proximité que j’ai avec mes clients. Tout en restant profesionnel(le), je pense qu’il ne faut pas avoir peur de rester soi-même, au contraire ! Nous faisons toutes deux des métiers qui nous passionnent, qui nous donnent le sourire et l’envie de nous lever chaque matin (ou ne pas nous coucher le soir !! haha) pour continuer ou lancer un projet, donc autant qu’on reste fidèle à ce que nous sommes ! 

En un an, j’ai beaucoup appris sur moi-même, mes atouts, mes faiblesses, mes défauts, et je suis très heureuse de pouvoir être autant dans l’humain à travers chaque rencontre que je fais dans mon travail. Je remercie donc chacun de vous pour ce que vous m’avez apporté, qui me permet de continuer à grandir et m’épanouir dans ma vie de jeune femme entrepreneuse 🙂

// CE QUI N’A PAS MARCHÉ 

Brader mes tarifs

Lorsque j’ai commencé, je ne me sentais pas du tout légitime à exercer des prix « normaux » que l’on voit sur le marché du graphisme et de la communication en général. Je regardais ce qui se faisait autour de moi, et je me glissais un peu au milieu en me disant : « ok, là, je pense que c’est bon, ils accepteront de travailler avec moi». Ce qui a été ma première erreur : fixer mes prix en fonction de ce que je pensais que mes clients accepteraient ou pas pour telle ou telle prestation ! 

Après plusieurs remarques de proches (voir mêmes de clients eux-mêmes haha) me disant que mes prix étaient trop bas par rapport au travail que je réalisais et à ce qui se faisait sur le marché, j’ai donc décidé de me re-positionner en terme de tarifs. 

Mon choix depuis le début étant de travailler en majorité avec des personnes qui eux aussi se lancent à leur compte (donc qui n’ont à priori pas d’énooooormes budgets à mettre dans la communication), je suis restée sur des prix justes autant pour moi en terme d’engagement personnel (temps de passé sur le projet, et toutes les charges liées à la création de celui-ci : matériel, logiciels pros, internet etc… !), que pour mes clients.

Je pense que donner le juste prix à mon travail au fil des mois m’a permis de le faire davantage reconnaître, lui donner une vraie valeur, et enfin, de me dire que ceux qui veulent vraiment travailler avec moi… travailleront avec moi !! 😀

Être parfois « trop gentille » (oupsiii !)

Ça a toujours été une tarre chez moi haha ! Toujours vouloir être la petite fille modèle auprès des profs, de mes parents, des amis de mes parents, de mes anciens patrons etc etc… même si je me suis endurcie au fil du temps (oupsssi x2 haha !) et que je sais de plus en plus dire « non » ou « stop », j’ai encore du mal à le faire, et ça se ressent parfois dans mon travail aujourd’hui.

Ça m’est rarement arrivé heureusement car j’ai de très bonnes relations avec mes clients, mais une ou deux fois j’ai dû dire « stop » à certains qui allaient trop loin et en demandaient trop par rapport à l’accord de départ. 

(Pour imager un peu la chose, c’est comme si vous aviez déjà payé l’addition au restaurant mais que vous revouliez quand même un autre dessert derrière haha !) 

Bref, vous l’aurez compris : j’ai du mal à m’imposer et à oser dire « non », sans doute par générosité, par peur de vexer, par bienveillance… les raisons sont multiples ! J’ai encore beaucoup de choses à travailler sur moi, dont celle-ci, mais je vais y arriver ! La route est longue et belle !! 🙂

// MES OBJECTIFS POUR CETTE NOUVELLE ANNÉE 

Il y a un mois, une cliente (et aujourd’hui une amie) m’a proposé de faire un mi-temps avec elle, dans son restaurant bio, vegan et sans gluten. Moi qui adore le contact client et qui suis passionnée de shooting culinaire et de cuisine de manière générale, je n’ai pas hésité une seule seconde ! Retrouver ce « feu » de la restauration à être partout à la fois, travailler à nouveau en équipe, sont deux choses qui me manquent parfois dans mon travail, et c’est avec un immense plaisir que je rejoins son équipe pour de nouvelles aventures ! 

De plus, j’aimerai lancer un nouveau projet dans les années à venir qui allie autant mon propre travail de graphiste et chargée de com, que celui de la cuisine, et pour cela il me faut de l’expérience en vente et restauration !

Pendant plusieurs mois, je serai également la graphiste et community manager de la campagne politique d’un candidat aux élections municipales de 2020, en collaboration avec son équipe de campagne. Ce qui va être à sacré challenge à relever !! J’ai hâte de commencer cette expérience pleine d’enjeux qui je pense va être très enrichissante pour mon parcours. Allier communication, journalisme, politique et humain, ne peut que m’apporter du bon !

Enfin, je souhaite plus que tout continuer sur ma lancée en travaillant sur des projets aussi variés les uns que les autres, avec des personnes aussi motivées et passionnées que moi. Que ce soit en graphisme, en communication ou en shooting culinaire, j’ai encore beaucoup de choses à découvrir, à réaliser, et je suis très heureuse de faire un métier qui me donne envie de me lever chaque matin et de ne pas me coucher le soir ! 

Alors… que cette nouvelle année commence 😉 

#loveyourwork 

Leave a Reply:

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *